meditation

Qu’est-ce que la méditation et comment commencer ?

De plus en plus, les bienfaits de la méditation sont prouvés par des études réalisées par de grandes université, comme Harvard ou l’Université de Californie. Je ne vais pas toutes les recenser, il y en a tellement, que je vais aller directement au but.

Les bienfaits de la méditation

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à prouver : approuvés par les pratiquants, et confirmés par la science, c’est littéralement la clé du bonheur.

En voici quelques-uns :

  • Gestion du stress
  • Régulation de la tension
  • Augmentation de la résistance à la douleur
  • Renforcement du système immunitaire
  • Réduction progressive de la dépression jusqu’à sa disparition
  • Réduction des troubles alimentaires
  • Gestion des addictions
  • Augmentation de la mémoire
  • Amélioration de l’apprentissage

Tous ces bienfaits s’expliquent par le fait que la méditation modifie le cerveau du pratiquant.
L’amygdale est une région du cerveau qui se densifie lorsqu’on est anxieux. La méditation permet de « déstimuler » l’amygdale, qui répond moins au stress, et nous rend relax !
Autre partie du cerveau modifiée avec la méditation : l’hippocampe. Cette région, contrairement à l’amygdale, se réduit lorsqu’on libère le cortisol, une hormone de stress. La méditation permet de rendre l’hippocampe plus dense, et donc de réduire l’effet du stress sur nous.
Parlons des cortex : le cortex pré-frontal se réduit en signe de vieillesse. Mais cette réduction est beaucoup moins importante lorsqu’on pratique la méditation à long terme.
Le cortex cingulaire postérieur, quant à lui, augmente suite à la pratique régulière de la méditation, et augmente donc la créativité.

Le cerveau n’est d’ailleurs pas le seul à être modifié : notre coeur se porte mieux, et permet une réduction des problèmes cardiaque. De plus la pression artérielle est diminuée. Du côté du système immunitaire, certains gènes provoquant des inflammations sont diminués.

Mais en fait, c’est quoi la méditation ?

Méditer consiste à se concentrer sur soi-même, ici et maintenant. Ça consiste à prendre du recul sur l’importance des choses et sur leur impact. Ça consiste à s’analyser, apprendre à se connaître, se ressentir. Le but est d’avoir un niveau de concentration intense, pour ne pas être influencée par des pensées qui peuvent perturber.

Je suis consciente que ça paraît étrange, absurde, impossible, du style …

Mais dois-je vous rappeler les bienfaits de la méditation ?

À l’heure actuelle, le stress nous met dans un état de survie, accélère notre rythme cardiaque sans cesse, nous empêche de dormir, de relativiser, de déterminer l’importance des choses. Et le stress est surtout une source de stress et de mort prématurée. Alors que quelques minutes à méditer pourrait vous sauver de tout ça.

Comment méditer ?

La méditation ne se maîtrise pas en une fois.
Certains se concentrent sur un objet, d’autres sur un son. Je préfère, personnellement, me concentrer sur quelque chose que j’ai toujours avec moi : ma respiration.

Voici comment commencer :

Mettez vous dans une position confortable, dans un lieu confortable, si possible au calme (sans les irrésistibles internet / portable / télé / radio). Si vous manquez d’idée, vous mettre sur votre tapis de yoga ou sur votre lit, en tailleur, les mains sur les genoux, est une bonne façon de commencer.
Fermez les yeux.
Respirez. Si vous savez respirer, c’est que vous pouvez apprendre à méditer ! 😜

À partir de là, concentrez vous de votre respiration. Imaginez l’air remplir vos poumons et nourrir votre corps d’oxygène. Vous n’êtes pas obligés de la contrôler, mais si cela vous aide à vous concentrer, faites le : comptez quatre secondes d’inspiration, et quatre secondes d’expiration (ou plus, ou moins, en fonction de vos capacités).
Vous pouvez vous aider à vous concentrer en observant les sensations de votre corps (tout en gardant les yeux fermés), prendre conscience de vos membres, en partant de la tête et en allant jusqu’aux orteils, puis l’inverse, tout en continuant d’observer votre respiration.

Au début, il est difficile de ne pas partir dans ses pensées. Et si vous vous éloignez, ce n’est pas grave. Tentez de revenir sur vos sensations et votre respiration.

Commencer par une minute de méditation c’est bien. Trois minutes c’est mieux, et dix minutes encore mieux. Faites comme vous le sentez, c’est votre propre corps.

La seconde clé du bien-être, c’est la régularité. Faites le souvent, même si ce n’est quelques minutes. Vous apprendrez alors à votre esprit à se concentrer, à relativiser, à déterminer quelles sont les choses réellement importantes des choses moins importantes.
Indice : VOUS êtes important.

Si vous pensez ne pas avoir assez de temps pour méditer, vous pouvez par exemple le faire en attendant que le café chauffe, ou troquer vos instants sur les réseaux sociaux par de la méditation. Et si vous êtes addict à Facebook, vous pouvez méditer en attendant que l’ordinateur s’allume. Peut-être même que la méditation vous aidera à passer outre votre addiction !

Articles similaires

Categories: Lifestyle, Yoga et postures

2 comments

Dites nous tout !

%d blogueurs aiment cette page :